Vins nature

Les producteurs de vins dits "nature" ou "naturels" limitent au maximum l'intervention de l'homme : peu ou pas de soufre (adieu maux de tête !), pas de traitements chimiques des sols, peu d'intervention en cave.

Dans une démarche respectueuse de l'environnement, ils ont recours à des pratiques oenologiques et des savoir-faire anciens (sans pesticides, en travaillant manuellement tout en laissant vivre les sols, en vendanges manuelles, sans collage ni sulfitage, en fermentation par levures indigènes...) en opposition aux méthodes industrielles de viticulture et de vinification (pour n'en citer que quelques-unes : emploi de levures aromatisées, cryoextraction (congélation du raisin), concentration par évaporation sous vide ou osmose inverse, modification des moûts par acidification, désacidification ou chaptalisation, filtrations...).
Leurs vins sont sains et digestes mais aussi plus fragiles (à conserver correctement et consommer rapidement, même si certains vignerons élaborent maintenant des vins à garder plusieurs années).

La typicité des vins nature c'est un retour à des arômes originels, à des saveurs oubliées. Une fois découverts, il est difficile de revenir à la dégustation des vins "à itinéraires de vinification" standardisés. Ce sont des vins authentiques, de plaisir immédiat, d'une buvabilité extrême (avec modération...)